Se découvrir et se connaître de l’intérieur

Si tu es de passage ici, c’est sans doute que tu es en chemin vers toi-même, que tu aspires à un meilleur Mieux-être corps / esprit ou que tu ressens simplement l’envie d’avancer. On a parfois besoin d’un intermédiaire, un coup de pouce dans notre vie, un éclairage, pour accéder aux clés intérieures, et nous réaliser concrètement dans nos projets et nos relations.

C’est là, que je me présente à toi, pour t’accompagner sur ton chemin à travers la méditation guidée, les « soins énergétiques« , le coaching de vie PNL ou encore la peinture intuitive. L’idée est de mettre à ta disposition ma sensibilité et des outils pour te mener là où tu as envie d’être, réaliser ce que tu as envie de faire et révéler qui tu es. Il arrive qu’on ne sache pas par où commencer ou comment continuer à avancer, il se peut que ça commence ou continue ici 😉 Belle visite et au plaisir de te rencontrer. Avec cœur et douceur. Sandrine alias Myriadinspiration

ACTU : Cercle de femmes créatif, méditatif et intuitif / sam 31 août 2019 / Paris / Thème : Sexualité : où j’en suis, où je vais ? | Session 2 suite à vos demandes

L’intention de ce cercle est d’observer d’un nouvel œil bienveillant l’évolution de sa sexualité jusqu’à aujourd’hui, et d’explorer ses en-vies naturelles.

Mon histoire en bref ?

Elle prend vie dans une cité bétonnée, s’enracine dans les épreuves, se teinte dans le rythme effréné de Paris et le monde du webmarketing. Elle change de couleurs lors de voyages, rencontres et expériences, et se joue aujourd’hui au cœur de la Nature, et près du Cœur. La suite ?

Cette autre histoire : peut-être un peu aussi…la tienne. 1 minute pour le savoir…

– La Terre. : Oui, je suis là. Qu’y-a-t-il ? Ça n’a pas l’air d’aller…La dernière fois que je t’ai vu(e), tu étais si petit(e)…j’attendais patiemment de te retrouver.
– Un(e) Inconnu(e). : Non, ça va. Rien de grave. Simplement un peu fatigué(e) entre le travail et le reste. 
– T. : Je vois…alors s’il n’y a rien…
– I. : Non, attends. J’ai du mal à mettre des mots. Je ne me sens pas en phase avec moi-même. Plus ça va, plus je me sens “bloqué(e)” ou perdu(e). Parfois je ne comprends pas ce qui m’arrive, il en faut peu pour m’énerver ou me mettre à pleurer…je ne suis pas en paix.
– T. : Je comprends. Te souviens-tu de moi quand nous jouions ensemble, quand tu étais petit(e) ?
– I. : Pas vraiment, mais je ne vois pas le rapport !
– T. : Alors qu’as-tu appris depuis ? Qui es-tu devenu(e) ?
– I. : Je ne vois pas toujours pas le rapport. J’ai fait des études, j’ai un travail, une famille.
– T. : Je t’ai demandé, qui tu ES ?
– I. : Je viens de te le dire, qui je suis !
– T. : Ah… et que veux-tu ? 
– I.: Ce que je veux ? Je ne sais pas trop…ni par où commencer… Mais mon boulot ça va. Je suis en couple. J’ai 2 enfants…
– T. : En apparence tout va bien si je comprends bien, mais en réalité, tu ne vas pas si bien et tu aurais besoin d’un coup de pouce ?
– I. : Oui peut-être, mais n’en parle à personne surtout, après ils vont tous penser des choses sur moi ! Si tu as la réponse à mes questions, donne-la moi et c’est réglé ?! Pourquoi m’infliger tout ça ?
– T. : Je peux te guider vers des clés, mais sache qu’elles sont toutes en toi. Toi seul(e) peut découvrir ce qui se cache derrière tout ça. Ni ta famille, ni ton/ta conjoint(e), personne, pas même Dieu, ne peuvent faire les choses à ta place. Retrouve qui tu es, et nous serons ensemble à nouveau.Tu m’as dit que tu avais appris des choses. As-tu appris à maîtriser ton corps ? Tes émotions ? Sais-tu bien te nourrir ? Tant le corps que l’Esprit ? Diriges-tu ta vie ou bien laisses-tu les autres décider de ce que tu dois faire ou de qui tu dois être? Je te le redemande, qui es-tu ? Que veux-tu ? 
– I. : Et si je n’y arrive pas ? Si mes proches n’approuvent pas, ne me suivent pas ? Et si ça remet tout en cause dans ma vie ? J’ai trop peur des conséquences, du changement. C’est trop risqué !!
– T.: Toi seul peut décider de (re) prendre TA Vie en mains. Toi seul est responsable de ce que tu en fais. Tu prends le risque de te retrouver, de te connaître. C’est un choix individuel, libre et conscient, un chemin de courage et d’authenticité. Un chemin vers l’Inconnu, des zones encore non éclairées, mais qui ont des trésors à offrir. Je suis là, toujours là, depuis le commencement. Je suis la petite voix qui sait et que tu n’entends plus. Cela fait longtemps que tu n’es plus à l’aise avec le silence, dans le silence, tu te sens seul(e). Alors, tu cours, t’agites et t’occupes la tête. Je ne cherche pas à te convaincre, car c’est à toi de reconquérir ta Terre intérieure, de discerner ce qu’il y a à « perdre », et à « gagner ». 
– I. : J’ai vraiment peur de sauter le pas, si tu savais… parfois, je voudrais ne rien ressentir.
– T. : Je le sais. Je connais ta Nature. Je sais de quoi tu es fait, je t’ai fait de moi, mais tu l’as oublié. Mon enfant, tout n’est pas toujours noir ou blanc, au fond de toi tu le sais. La nuit succède toujours au jour, dans un cycle sans fin. Mais même dans la nuit, les étoiles et la lune brillent, parfois cachées derrière les nuages. Elles veillent. Je veille. Je sais que tu as oublié tout cela depuis que tu t’es coupé(e) de moi.
– I. : Mais qui es-tu vraiment ? Pourquoi m’appelles-tu mon enfant ?
– T. : Je suis la petite voix en toi. Je Suis la Terre, la Vie en toi et autour de toi. Il est temps, que décides-tu ? Es-tu prêt(e) à désapprendre tout ce que l’on-t-a appris pour réapprendre ? Es-tu prêt(e) à oublier les concepts que tu connais ? Es-tu prêt(e) à incarner qui tu es aux yeux de tous ? Es-tu prêt(e) à ressentir dans ton corps et visiter tes peurs ? 
– I. : Y-a-t-il un autre endroit où tout serait plus simple ?
– T. : Mon enfant, tu es sur Terre pour y vivre, créer, expérimenter. Tu as un corps pour te connecter à ce qui vit autour de toi, nouer des relations avec le monde, réaliser des œuvres. Tu as choisi il y a longtemps de t’incarner ici, dans ce corps, la tête dans les étoiles et les pieds sur terre. Pas à pas…la mémoire te reviendra. Tes cellules restent conscientes. Il est Temps.
– I. : Du temps je n’en ai pas. Entre le boulot, les transports, les courses, les enfants…tout cela me prend toute mon énergie…
– T. : Et combien de temps penses-tu tenir ? Combien d’énergie cela te prend-il, de lutter contre toi-même ? 
– I. : Je ne sais pas, je ne sais plus. Je suis perdu(e)…
– T. : Tout va bien. Respire. Je suis là. Si tu es de bonne volonté, dès demain, les signes, les rencontres, les intermédiaires apparaîtront. 
– I.: J’en tremble.
– T. : Tu es en train de ressentir. Respire. Je suis là. Que décides-tu ?

A suivre…