Contact et à propos

Qui suis-je ?

J’ai grandi en banlieue, au cœur d’une citée bétonnée, loin de la Nature où je vis aujourd’hui. Comme beaucoup, j’ai vécu mes épreuves assez jeune. Jusqu’à mes 20 ans, je refoule toute ma sensibilité, convaincue qu’elle est une faiblesse. Puis la maladie de mon père et son décès me pousse à choisir un métier pour assurer l’aspect matériel, celui de Chef de projet Webmarketing. Cette fonction m’a beaucoup apporté pendant 7 ans et m’a donné une très bonne connaissance de l’entreprise, de ses enjeux, ses challenges.

Ce décès est le 1er électrochoc qui m’invite à plonger à l’intérieur de moi-même et à surfer sur la vague de mes émotions. N’ayant jamais appris à surfer, je ne suis pas décidée à apprendre seule. Mais d’autres épreuves s’enchaînent, et la vague que je fuis de toutes mes forces commence à me rattraper.

A 25 ans, on me diagnostique une maladie auto-immune, un syndrome sec, le dernier déclic dont j’avais besoin ! Enfin presque…Mes yeux sont alors si secs qu’ils ne peuvent plus pleurer, sauf de l’acide. Je manque de perdre la vue suite à un ulcère dans l’œil. Ça y’est, j’y suis. Je suis prête à écouter mon corps !

A 28 ans, je décide de me prendre en mains et à mieux me connaitre (gestalt, méditation, etc). Mon corps me démontre concrètement, que tout ce qui se produit au niveau de l’esprit, a naturellement un impact sur le corps, et inversement. Le message personnel que je reçois : le feu de la colère a fini par tarir la source d’eau. Emplie de colère, j’ai tant souhaité être « forte », ne plus jamais pleurer, que ce souhait est devenu réalité. 

Je me forme ensuite à des protocoles de « soins énergétiques » pour moi-même, pour apprivoiser cette sensibilité jusqu’alors refoulée. La transformation est telle qu’elle devient ma plus grande force. C’est aussi et surtout au contact de la Nature que cette guérison commence et se poursuit. Aujourd’hui, les larmes coulent à flot, si elles le souhaitent. La moindre douleur qui les accompagne est le signe que corps et esprit sont déconnectés. Mon corps devient alors un gardien, et un reflet de mon état d’esprit / intérieur. S’en suit un passionnant dialogue avec mon corps où j’apprends encore à interpréter son langage unique. 

Reconvertie en tant que Praticienne de soins énergétiques et méditation guidée, métier qui me fait vibrer et où je me sens « à ma place » et « qui je suis » comme on dit, j’ai été formée et inspirée de plusieurs enseignants telle que Katryn Hudson pour les protocoles de soins. J’accompagne aujourd’hui également en coaching de vie PNL (Programmation Neuro Linguistique – coach certifiée MHD Formations avril 2018 RNCP), autre outil complémentaire. Sur mon chemin

Désormais engagée à vivre au cœur de la Nature près de la forêt de Fontainebleau, je continue activement à travailler sur moi et à me former à différentes techniques de développement personnel, et je me mets au service de ma sensibilité et ma sensibilité au service de l’autre.

Et la peinture dans tout ça ?

Enfant, l’art était mon meilleur ami et naturellement mes mains pouvaient lui raconter ce que je ressentais. Plus je créais, plus je me sentais nourrie et apaisée. Je dessinais et écrivais intuitivement dans un journal intime. Un jour, un proche a lu ce journal, attaqué chacun de ses mots et dévoilé son contenu aux yeux de tous. Le crayon fut alors déposé. L’enfant a grandi, rencontré ses épreuves, s’est durcie. L’adolescente s’est fâchée face au monde sans âme qui l’entourait et est entrée en guerre contre sa Foi en la vie quand la Mort est venue chercher son père. Créant de moins en moins, la colère m’a fait oublier cette vérité qui est la mienne : créer, c’est aimer ! Et un jour sans soleil, c’est comme une évidence que mes mains ont guidé l’adulte vers la peinture pour me réconcilier avec cette créativité. Peindre est magique, je me sens à la fois libre et libérée, entourée d’une présence familière et lumineuse. J’écris maintenant au pinceau mes expériences de vie, comme pour mieux les ancrer et les intégrer. Ce cheminement m’a ramené au cœur de la Nature, et une nuit, entourée de grands arbres à regarder les étoiles, je me suis rappelée que chaque inspiration n’était autre que la présence de cette Nature en moi. C’est elle qui me remplit de l’intérieur et révèle ce qu’il y a de plus beau en moi et autour de moi . C’est cette présence naturelle, créative et intuitive qui est maintenant au service de l’autre à travers des toiles de peinture qui agissent comme des supports de méditation et d’éveil.

L’histoire des toiles acryliques sur-mesure et des séances / ateliers créatifs

La peinture s’est révélée être, à ma grande surprise, un autre outil d’accompagnement créant une connexion vivante entre la toile et son (sa) bénéficiaire, un miroir agissant, contenant des clés intérieures pour l’accompagner sur son chemin.

La première toile qui m’a permise de le conscientiser est celle-ci demandée sur le thème de la Compassion. Le symbole circulaire composé de 4 flammes au centre s’est révélé être le pendentif préféré que la personne avait, à ce moment là, égaré. Selon elle, un symbole de protection issu de sa tradition bouddhiste que j’ignorais. Une belle opportunité s’est alors manifestée à moi, celle d’accompagner en mettant ma créativité, si précieuse pour moi car si liée à l’Amour, au service de l’autre

Avant d’en venir à intégrer la peinture dans mes accompagnements, j’ai croisé plusieurs enseignants qui m’aident / m’ont aidé à travailler sur moi et transmis des outils. La méthode « méditation guidée + peinture intuitive » est ainsi directement inspirée et transmise des ateliers d’art thérapie intuitifs de Naty Davillars, thérapeute holistique qui a réveillé chez moi ce coup de pinceau intuitif. Je l’intègre aujourd’hui dans certaines séances individuelles ou ateliers de groupe. 

A très bientôt  !

Sandrine alias Myriadinspiration